CCI Pays de la Loire
16 quai Ernest Renaud
CS 70515
44105 NANTES CEDEX 4

Tel : 02 40 44 63 00
contact@paysdelaloire.cci.fr

Silver Economie

Lettre de veille n°46 décembre 2020

48 heures pour vous répondreUne question ? Nos conseillers vous répondent !

ESS, résidence seniors, retour sur Silver Economy Expo...

    

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                  

   ACTUALITE DE LA FILIERE Pays de la Loire

 

 

Seribase investit près d'1 M€ pour agrandir ses locaux et développer sa production

L’entreprise Seribase spécialisée dans l'électronique imprimé vient d’investir 700 000 euros pour agrandir ses locaux à Château-Gontier, en Mayenne. Ces travaux vont lui donner la possibilité d’ouvrir un nouvel atelier de production, de nouveaux bureaux pour les salariés, une salle plus vaste pour le bureau d’études mais également de renouveler ses machines pour un montant de 300 000 euros. L’argent investi va permettre à Christian Caisso, dirigeant de la société de lancer la commercialisation de deux nouveaux éléments. Il s'agit d'un tapis capable de détecter les passages ou les chutes à destination des EHPAD et des grandes surfaces ainsi qu'un système de capteurs pour localiser les défauts d'étanchéité sur les toits.

Source : agence-api.ouest-france.fr, 05/11/2020
 

 

Le groupe HomniCity ouvre sa première résidence seniors aux Ponts-de-Cé

Le groupe parisien HomniCity, anciennement Quartus Club Seniors, a réalisé un investissement d’environ 12 millions d’euros pour la construction de la première résidence de sa marque Oh Activ, qui ouvrira en décembre aux Ponts-de-Cé, près d’Angers. L’ouverture de cette résidence pour seniors de 87 logements, dont les travaux avaient débuté en 2018, s’accompagne de la création d’une douzaine d’emplois. HomniCity, qui prévoit de construire 18 résidences similaires d’ici 2024, en ouvrira quatre autres à l’automne 2021 à Colmar (Haut-Rhin), Saint-Pierre-d’Oléron (Charente-Maritime), Cergy-le-Haut (Val-d’Oise) et Nîmes (Gard).

Source : LE JOURNAL DES ENTREPRISES, 25/11/2020

  

 [Haut de page]
 

   actualite de la filiere 

  

 

Silver Economie : l’économie de la bienveillance en Ariège

Ariège Attractivité investit le champ de la Silver Economie. L’Agence a déployé un programme appelé e-Apy. Grâce à cet outil, elle apporte toute son ingénierie technique et financière dans l’accueil sur les territoires, l’accompagnement et la mise en réseau des acteurs du secteur en lien avec les établissements médico-sociaux mais aussi les intercommunalités. Cap Bellissen apparaît comme la figure de proue "innovante et originale" de cette dynamique. Cette pépinière d’entreprises située sur l’EHPAD de Foix héberge plusieurs entreprises. Actuellement, trois sociétés occupent les lieux. C-Diet innove au service de la nutrition des personnes âgées. I-MEDS Healthcare propose ses solutions e-Santé pour la distribution des médicaments à domicile et Winnov développe des technologies intelligentes pour la prise en charge des seniors. L’emplacement leur permet ainsi de développer leurs services et solutions en lien direct avec leurs destinataires.

Source : ladepeche.fr, 25/09/2020

 

 

 

Panorama 2020 de l’économie sociale et solidaire : une contribution à l’emploi fortement positive

L’édition 2020 de « l’Atlas commenté de l’Economie Sociale et Solidaire » vient de paraître. C’est un ouvrage de référence indispensable pour véritablement connaître l’économie sociale et solidaire (ESS). L’ESS regroupe les entreprises et les organisations qui cherchent à concilier activité économique et équité sociale et elle emploie 2,4 millions de salariés. Il ressort de cette étude que l’économie sociale et solidaire recrute aussi dans la silver économie puisque 770 000 emplois sont mobilisables dans les métiers du « care » (activité du soin donné à autrui), du tourisme solidaire, de la mobilité ou de l’habitat.

Source : ediatico.fr, 22/09/2020
 
 

Les seniors sont-ils toujours une clientèle d’avenir ?

En France, selon le dernier portrait social de l’Insee, la quasi-totalité de la hausse de la population d’ici 2070 concernerait les seniors qui représenteraient alors 29% de la population nationale contre 20% à ce jour. Dans le domaine de la santé des seniors (élément déterminant pour le secteur des loisirs), on remarque qu’entre 1968 et 2015, l’espérance de vie a augmenté de 6,4 ans pour les hommes et de 6,6 ans pour les femmes. Cela veut dire que de plus en plus de seniors vivent en couple et surtout en meilleure santé. En revanche, sur certains points le constat est nuancé. Les seniors ont une santé mentale parfois fragile. En effet, parmi les personnes vivant à leur domicile, environ la moitié dit se sentir bien dans sa peau et sa tête mais la sensation de bien-être est très inférieure pour ceux qui vivent en institution. Il ressort également que les seniors s’appauvrissent, que les pratiques culturelles hors domicile diminuent avec l’âge. De plus, ils sont particulièrement attentifs aux nuisances sonores et à partir d’un certain âge, malgré les efforts consentis, ils sont de moins en moins mobiles.

Source : tourmag.com, 13/11/2020

 

SILVER ÉCONOMIE : POURQUOI INVESTIR DANS LE VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION ?

Le fonds d’actions européen Tocqueville Silver Age ISR aborde le marché de la silver économie en définissant les besoins des deux segments de la population des seniors. Les plus de 55 ans offrent des opportunités d’investissements variées (loisirs et épargne) et les seniors plus âgés sont davantage préoccupés par leur santé et leur bien-être. Pour le fonds d‘actions, les trois axes d’investissement les plus intéressants sont la consommation, l’épargne et la santé. Parmi eux, la consommation semble assez cyclique et peut souffrir parfois de la conjoncture mais les deux autres sont considérés comme plus sûrs.   

Source : cafedelabourse.fr, 13/11/2020
 
 

Silver Economy Expo : Conférence- Innover pour mieux vieillir : quels facteurs clés de succès ?

Cette table ronde est composée de 3 startupers (Pauline Favre, Thomas Delage, Oscar Lutin) et de 3 intervenants (Laurent Lelasseur, Dominique Libault, Joel de Rosnay). Pauline Favre est à l’initiative Tom et Josette (crèche intergénérationnelle). Le concept est d'implanter une crèche de 8 à 10 enfants dans des établissements pour personnes âgées. Thomas Delage est co-fondateur d’Entoureo. Il veut offrir à chaque personne âgée la possibilité de créer « le livre de sa vie » à travers un système de questions / réponses entre le senior et sa famille. Il veut valoriser la parole des aînés et faire connaitre l’histoire des grands-parents aux autres générations. Oscar Lutin est co-fondateur et président de Donami. C’est une société qui se lance dans la construction d’habitats partagés entre personnes âgées. Pour maintenir le lien social, ces lieux de vie se trouvent en centre-ville. Selon tous ces intervenants, les 4 points fondamentaux sur lesquels il faut encore travailler sont : l’hébergement, l’intergénérationnel, la réduction des inégalités de traitements entre les personnes âgées, et mettre les acteurs de la silver economie encore plus en corrélation. Ils se sont tous accordés également à dire que cela va passer par la technologie, la domotique, la e-santé, la médecine 4p (préventive, prédictive, personnalisée et participative), la communication intergénérationnelle et l’évolution du « big pharma » qui deviendra une entreprise de services plutôt que de produits. 

Source : silvereconomyexpo.fr, 18/11//2020

 

 
 
 

[Haut de page]

 NUMERIQUE

 

Pamiers. Des solutions intelligentes en tablettes pour "E4IA"

La société E4IA est spécialisée dans le développement et la commercialisation de solutions informatiques innovantes à destination des professionnels de santé et des établissements médico-sociaux. Elle vient de lever 1 million d’euros auprès de MP Croissance. En seulement 2 ans d’existence, l’entreprise s’est vite développée. E4IA compte aujourd’hui 15 salariés. L’entreprise a fait de la tablette son outil de prédilection. C’est un parfait intermédiaire numérique pour seconder les personnes âgées et résidents d’Ehpad mais également les personnes lourdement handicapées.

Source : ladepeche.fr, 25/09//2020
 
 
 

Près des trois-quarts deS 55 ans et plus ont utilisé leur ordi plus assidument durant le premier confinement

Selon l’étude Avira d’octobre 2020* intitulée «Un nouveau monde connecté», 73% des personnes dépassant la barre des 55 ans ont plus utilisé leur ordinateur à l’occasion du premier confinement 2020. Par ailleurs, 68% d’entre eux l’ont utilisé pour l’envoi de mails et 59% pour des visio-conférences.

* Avira a interrogé un échantillon représentatif de citoyens de quatre pays : la France, l’Italie, l’Allemagne et les États-Unis.

Source : senioractu.com, 04/11/2020
 
             
 

 

LANCEMENT DU PROGRAMME GARDER L'ÉQUILIBRE POUR PRÉVENIR LES CHUTES AU QUOTIDIEN

L’Agence Régionale de Santé d’Ile-de-France lance le programme « Garder l’équilibre ». Il s’agit d’un site web et d’une application mobile qui visent à aider à préserver son équilibre et garder la forme. Les informations et les conseils sont transmis de manière ludique à travers des jeux qui leur sont proposés. Avec l’application, les escaliers vont se transformer en sommet à gravir et des défis vont être lancés aux utilisateurs comme tenir sur un pied plus de 5 secondes. 

Source : senioractu.fr, 05/11/2020
 
 
 
 
 

 

[Haut de page]

   plaisir et loisirs

 

 

Les seniors adeptes de l'apprentissage des langues étrangères en ligne

Babbel est une entreprise spécialisée dans les cours en ligne d’apprentissage de langues étrangères. En 2018 et en 2019, elle a réalisé une étude sur les pratiques de ses clients. Il en résulte que 30% des utilisateurs de l’application ont entre 65 ans et 74 ans. Pour la moitié d’entre eux, les deux principales raisons pour lesquelles ils apprennent des langues sont : l’intérêt qu’ils portent aux langues étrangères et à la culture, et le désir de « garder la forme mentale ». De plus, 37% d'entre eux souhaitent maitriser la langue du pays étranger pour leurs prochaines vacances. Selon une seconde étude, également réalisée par Babbel, plus de la moitié des plus de 65 ans utilise l’application plusieurs fois par semaine et un quart y est même tous les jours (30% y passent environ 30 minutes et 22%, 1 heure).

Source : senioractu.fr, 29/10/2020

 

 

 

 

EHPAD & COVID-19 : FAVORISER L’ÉCHANGE ET LE LIEN SOCIAL FACE À LA CRISE DU CORONAVIRUS AVEC LES ATELIERS DE MÉDIATION PAR L’ANIMAL

Confronté aux problématiques liées à la dépendance, l’EHPAD les Tisserins d’Évry-Courcouronnes, expérimente depuis plusieurs mois la médiation par l’animal. Cette thérapie utilise la proximité avec l’animal de compagnie pour créer du lien et favoriser la communication verbale et non verbale des seniors. La présence des animaux « libère la parole, l’expression de sentiments, fait ressurgir des souvenirs et permet de faire travailler la mémoire et d'engager la motricité globale et fine ». Cela permet également de valoriser le résident qui peut passer de soigné à soignant. Cette thérapie peut aussi aider la personne à travailler ses repères dans l’espace et de poursuite visuelle.

Source : france-horizon.fr, 10/2020

 

 

 

Les Amis d’Hubert : confinés mais toujours au taquet

Les Amis d’Hubert proposent des kits d’animation 100% digitaux pour (re)découvrir de nombreux sujets culturels en famille, avec les parents, grands-parents, enfants et petits-enfants. Dans un premier temps, ces activités se sont déroulées dans les maisons de retraite. Suite aux retours positifs, ils sont en train de réfléchir à une adaptation pour apporter ces innovations directement à domicile. Concrètement, c’est 1 heure de jeu autour d’un thème culturel, scientifique, historique… En 100% digital, les familles vont recevoir un mail avec les jeux (quiz, charades, mots mêlés) et une fiche d’explications. L’objectif du 100% digital est de permettre aux personnes même isolées de garder le lien avec leurs proches. 

Source : silvereco.fr, 20/11/2020

 

 

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    [Haut de page]

  SANTE ET BIEN-ETRE

 

 

#AIDONSLES : une campagne nationale pour aider les plus fragiles

Marguerite lance un mouvement social national appelé #AIDONSLES. Un numéro unique non surtaxé a été créé afin que les personnes puissent être prises en charge à distance ou signaler des situations de danger. #AIDONSLES remporte déjà l’adhésion de partenaires nationaux : A.G.A.P.E.S, Airbus, Mutuelles du soleil, Calyxis, Avec nos proches, Granny et Charly, ASH, LT Showertec, Groupe Alogia. L'entreprise peut apporter une contribution financière ou bien soutenir la démarche en la relayant sur les différents médias.

Source : silvereco.fr, 13/11/2020

 

« Les personnes âgées devraient être parmi les premières à en bénéficier »

Le décret n°2020-1230 du 7 octobre 2020 autorise l'expérimentation de l'usage médical du cannabis. Elle concerne certaines situations réfractaires aux traitements (épilepsies, douleurs neuropathiques, effets secondaires de chimiothérapie, scléroses en plaques…). De plus, un arrêté du 16 octobre 2020 fixe les spécifications des médicaments qui seront utilisés. Ils se présenteront sous forme d'huiles, de gélules et de fleurs séchées à vaporiser. Dans le champ de la gériatrie, les attentes sont fortes.

Source : geroscopie.fr, 11/2020

 

 

Alain Afflelou : un voiturier pour vous rendre chez votre acousticien pendant le confinement

Alain Afflelou Acousticien est spécialisé dans les solutions liées aux problèmes d’audition. L’enseigne a mis en place un service de voiturier qui permet aux clients de se rendre dans une boutique dans un rayon de 10 kilomètres. Ce service est gratuit (limité à 10 allers-retours. Dans son communiqué, l’enseigne indique qu’elle a su tirer « les leçons du premier confinement, pendant lequel les personnes avaient des difficultés pour se rendre chez leur audioprothésiste ». Les seniors sont une cible prioritaire.

Source : senioractu.com,  17/11/2020

 

 

[Haut de page]


 

 LIEUX DE VIE

 

 Home Tech : un appartement témoin bienveillant, véritable vitrine des possibles

La Home Tech est un appartement témoin équipé de technologies domotiques pour le confort et la sécurité des habitants, notamment en cas de chute. Le site est situé dans les locaux de la Mutualité Française à Chalon-sur-Saône. Il est ouvert à tous et des visites guidées y sont organisées. Le but est de faire découvrir ce lieu aux personnes âgées, aux aidants et aux soignants. Cela leur permet d’appréhender au mieux les technologies (Schneider Electric) qui s’offrent à eux en fonction de leur pathologie et de leur logement. Parmi l’équipement déployé, on trouve un chemin lumineux qui se déclenche à l’aide de capteurs si la personne se lève durant la nuit ou des volets qui s’ouvrent et se referment en fonction de la luminosité et de scénarios prédéfinis. Pendant le confinement, un questionnaire a été envoyé aux personnes âgées, leur permettant de réfléchir elles-mêmes à leurs projets et de s’impliquer davantage dans le choix de équipements. La Mutualité Française Saône-et-Loire a développé la marque IA Tech pour continuer à développer ce projet. Elle lancera aussi un nouveau dispositif avec le SSIAD (service de soins à domicile) au premier trimestre 2021, pour développer des solutions avec Schneider Electric.

Source : blog.se.com  22/09/2020

 

Provence : une résidence seniorS à Vitrolles pour 745 euros par mois

Actuellement, les résidences seniors de nouvelle génération ne répondent qu’à 10% de la demande des seniors. Après avoir fait ce constat, l’association API Provence vient de lancer la commercialisation d'une résidence services seniors accessible aux retraités à revenus moyens (1.500 euros / mois). Selon eux, cette résidence fournira « des équipements et infrastructures de qualité, des animations et des services compris ou à la carte ». Elle leur donnera aussi la « possibilité d'épanouir ses talents et de partager son expérience professionnelle ou ses passions artistiques avec les autres résidents » ce qui est une nouveauté importante. Cette résidence a ouvert fin novembre et comporte 78 lots.
Source : senioractu.com, 07/10/2020
 

 

 

SUEDE vs FRANCE : La prise en charge des personnes âgées en 2020

En Suède, depuis les années 50, c’est le maintien à domicile qui est très plébiscité. En France, au contraire, la stratégie initiale de prise en charge des seniors « hors les murs » est encore assez peu répandue. C’est avant tout pour des raisons économiques qu’autant de personnes âgées restent à domicile en Suède. En 2015, 95% des seniors vivaient à domicile, 4,2% en établissement et 0,8% dans d’autres structures adaptées. Parallèlement aux EHPAD, le « Personal assistant » est développé là-bas. Il correspond à « une aide de vie à domicile ». Une personne va être chargée d’assurer «un accompagnement au quotidien (tenir compagnie au senior, l’emmener chez le médecin…)». En Suède, 23% des personnes âgées bénéficient d’une aide à domicile. De plus, le lien intergénérationnel est ancré dans la mentalité suédoise. A la différence de la France, le concept de crèche installée au sein d’EPHAD est déjà mis en place depuis quelques temps. Les maisons de retraite sont assez similaires en France et en Suède mais là-bas les approches non médicamenteuses sont souvent privilégiées. L’accent est également mis sur la prévention à travers la promotion d’activité physique par exemple. Tout comme en France, l’utilisation des nouvelles technologies pour soigner les seniors reste une pratique encore peu exploitée. En revanche, le gouvernement suédois a initié une coopération pour développer une politique nationale en faveur de l’usage des technologies dans le secteur sanitaire et social. A la suite de cette action plusieurs municipalités ont fait appel à «des dispositifs de téléalarme communaux» pour les seniors à domicile. 

Source : lifeplus.io , 12/11/2020

 

 

Ajout à vos favoris

Cette page a été ajoutée à vos favoris dans votre espace personnel.

Recommander à un ami loader

Les CCI en Pays de la Loire

CCI.FR
Le portail des Chambres de Commerce et d'Industrie  

Agenda et actualités sur ce thème

loader